Québec, le 28 février 2018 - Stelmine Canada (« Stelmine ») (STH-TSXV) est heureuse de présenter les résultats obtenus lors de l’analyse des échantillons de rainurages effectués sur différents indices de la propriété Courcy à l’automne 2017.

Les meilleurs résultats des rainurages proviennent de trois indices exposés dans la Zone Nord; les intersections issues de l’indice Courcy 2.4 produisant 1,05 g/t Au sur 8,39 m, l’indice MG-14 générant 1,79 g/t sur 4,10 m et Rock’N’Roll donnant 1,58 g/t sur 4,20 m. (Consultez le tableau ci-dessous).

La Zone Nord révèle des formations de fer silicatées et/ou amphibolites à grenat riches en pyrrhotine-pyrite-chalcopyrite bréchifiées, cisaillées, déformées, mylonitisées, injectées de veines et brèches de pyrrhotine et de veines/veinules de quartz couvrant dans l’ensemble 2,5 km2. La zone minéralisée semble reprise par un pli dont l’axe est orienté nord-est. Le pendage des schistosités montre des variations importantes, l’ensemble formant des trappes structurales propices à la minéralisation aurifère.

D’autres échantillons aurifères choisis ont produit des teneurs entre 0,31 et 8,38 g/t Au, avec une moyenne de 1,49 g/t. Vingt-et-un (21) échantillons choisis de SOQUEM provenant de la même zone ont donné une concentration moyenne de 1,93 g/t Au, produisant une moyenne cumulative des données de SOQUEM/Stelmine de 1,79 g/t Au.

Les rainures aurifères sont situées de 80 à 130 m à l’ouest des collets de sondages implantés par SOQUEM en 2006. Cette campagne, comprenant 772 m de carotte répartis sur huit forages, a généré les résultats suivants: 0,4 g/t Au @ 15 m (sondage no. 2); 0,94 g/t Au @ 10,50 m (sondage no. 4) et 4,27 g/t Au @ 42 m (incluant 12,15 g/t Au @ 13,5 m; sondage no. 8).

Une réinterprétation des relevés géophysiques TDEM/VTEM combinée aux résultats des récents levés géologiques effectués dans la Zone Sud indiquent des structures plissées orientées ENE-WSW (mylonites et cisaillements). Ces structures sont fortement magnétiques et conductrices reflétant la présence de pyrrhotine±pyrite±chalcopyrite à l’intérieur des formations de fer/amphibolites faillées, métasédiments et des filons-couches ultramafiques. Ils exposent des minéralisations aurifères (entre 0,36 et 24,8 g/t Au) sur les flancs et nez de plis sur plus de 1,2 km. En combinant ces résultats à ceux obtenus par SOQUEM (2004-2006) le long d’une de ces structures, on obtient un total de trente (30) échantillons procurant une teneur moyenne de 2,75 g/t Au.

Isabelle Proulx, Présidente et Chef de la Direction chez Stelmine déclare : « Les résultats des analyses de rainurage soulignent l’étendue des zones aurifères à l’intérieur de structures plissées, cisaillées et déformées. Ces structures minéralisées en pyrrhotine, magnétiques et conductrices se prolongent sur plusieurs kilomètres et constituent, dans notre modèle, des trappes structurales propices à la minéralisation aurifère. Les prochains travaux sur le terrain seront orientés en fonction de définir des sites pour notre prochaine campagne de sondage estivale ».


Protocole QA/QC
Stelmine a établi un strict protocole QA/QC lors de la manipulation des échantillons récoltés de la propriété Courcy. Celui-ci inclut l’insertion et contrôle de standards certifiés, dans ce cas-ci un standard à haute concentration (MA-C2) et un standard à faible teneur (GTS-2A) en or, des blancs, des duplicatas afin de valider la précision et la justesse des résultats d’analyse. Tous les échantillons recueillis sur le terrain ont été placés dans un sac en plastique, puis identifiés et scellés sous la supervision de géologues professionnels. Les sacs ont été ensuite transférés dans des poches de riz et gardés en sécurité dans une tente avant d’être expédiés par avion jusqu’à Wabush. Le transport de Wabush jusqu’au laboratoire de ALS Chemex de Val- d’Or a été effectué par des camions appartenant à des compagnies de transport fiables. Les concentrations en Au ont été déterminées par méthode de « Fire Assay » (Au-AA25), tandis que les autres éléments incluant Ag, Cu, Zn, Pb, As et S ont été analysés par ICP-AES après dissolution de l’échantillon en poudre par Aqua-Regia (ME-ICP41).

Le contenu technique de ce communiqué a été préparé par Michel Boily, PhD, géo; une personne qualifiée (QP) selon la norme NI 43-101.

Suivez-nous sur www.Stelmine.com ainsi que sur notre page Facebook (Stelmine Canada) où vous pourrez y voir plusieurs photos du camp et les travaux en 2017.

À propos de Stelmine
Stelmine est une société d’exploration minière junior québécoise dont les activités se situent au Québec. Stelmine détient 799 claims d’une superficie de 583 km² sur la partie Est du Bassin métasédimentaire de l’Opinaca qui recèle des zones à haut potentiel de découverte aurifère dans des contextes géologiques similaires à celui qui a permis la découverte de la Mine Éléonore. Le capital-actions de la Société est composé de 23 680 645 actions émises et en circulation pour une capitalisation boursière actuelle de 5 millions $.

Énoncés prospectifs
Les déclarations contenues dans ce communiqué, qui décrivent les objectifs, les projections, les estimations, les attentes ou les prédictions de Stelmine peuvent constituer des déclarations prospectives au sens des lois sur les valeurs mobilières. Ces déclarations se caractérisent par l’emploi de verbes à la forme affirmative ou négative, tels que « croire », « pouvoir », « devoir » « prévoir », « s’attendre à », « estimer », « présumer », ainsi que d’autres expressions apparentées. Stelmine tient à préciser que, par leur nature même, les déclarations prospectives comportent des risques et des incertitudes, et que ses résultats, ou les mesures qu’elle adopte pourraient différer considérablement de ceux qui sont indiqués ou sous-entendus dans ces déclarations, ou pourraient avoir une incidence sur le degré de réalisation d’une projection particulière. Parmi les facteurs importants pouvant entraîner une différence considérable entre les résultats réels de Stelmine et les projections ou attentes formulées dans les déclarations prospectives, mentionnons le risque que la société ne réalise pas le placement tel qu’envisagé, ainsi que d’autres risques décrits en détail de temps à autre dans les rapports déposés par Stelmine auprès des autorités en valeurs mobilières. À moins qu’elle n’y soit tenue selon les lois sur les valeurs mobilières applicables, Stelmine nie toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser des énoncés prospectifs, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autrement. Enfin, l’information prospective contenue dans ce document est basée sur l’information disponible en date de sa publication.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’engagent leur responsabilité à l’égard de l’adéquation ou de l’exactitude du présent communiqué.

-30-

Pour de plus amples renseignements :
Isabelle Proulx
Présidente et chef de la direction
581-998-1222
info@stelmine.com
Stelmine.com

Christian Guilbaud
Développement des affaires
514-813-7862